INVESTIR AUX USA – POURQUOI ?

Après la crise de 2008, beaucoup d’investisseurs Français se sont lancés à la conquête des Etats-Unis. Le marché étant au plus bas, des milliers d’investisseurs ont choisi les Etats-Unis. 5 ans après, les Etats-Unis restent un lieu phare de l’investissement immobilier, même si les prix ont considérablement augmenté. Pourtant, l’investissement des Français aux USA ne semble pas faiblir. Pourquoi investir aux Etats Unis ?

  • INVESTIR AUX USA : UN MARCHE EN PLEINE REPRISE

Malgré l’augmentation des prix, les prix des biens aux USA ne sont encore qu’à 70% de leur pic de 2007. Cela signifie qu’il est toujours très intéressant d’ investir aux Etas Unis.. Pour exemple, une maison aujourd’hui évaluée à $98,000 à Atlanta était vendue $130,000 en 2007. Le marché immobilier américain poursuit donc son évolution, comme le montrent les indices S&P/Case-Shiller qui analysent l’évolution de l’indice des prix de l’immobilier sur les 20 plus grandes villes des Etats-Unis.

INVESTIR AUX USA INDEX DES PRIX DE L'IMMOBILIER DES 20 PRINCIPALES VILLES AMERICAINES PRICE INDEX ATLANTA PRICE INDEX DETROIT PRICE INDEX MIAMI
20 PRINCIPALES VILLES U.S. ATLANTA DETROIT MIAMI

En considérant la situation économique Européenne actuelle, il peut s’avérer plus intéressant d’ investir aux Etats Unis. Un marché en progression constante, une procédure d’achat simple et rapide, des frais de clôture moindre… les Etats-Unis attirent de plus en plus d’investisseurs internationaux a placer leurs fonds dans un marché différent, toujours en pleine reprise.

  • RENTABILITE

Le marché de l’immobilier locatif aux Etats-Unis est très florissant. La demande est forte et les loyers se portent bien.

Selon un rapport de RealtyTrac, une source de premier plan pour les données globales sur le logement aux USA, le marché locatif aux USA affiche un rendement annuel moyen de 9.06% au troisième trimestre 2014.

Au-delà de l’excellent retour sur investissement attendu, il est également important de mettre en avant l’excellent taux d’occupation des biens locatifs aux USA. Pour exemple, le Comté de Wayne, dans le Michigan, affiche un taux d’occupation moyen de 91.1%, le plaçant 7ème dans la liste des Comtés avec le plus fort taux d’occupation aux USA.

Ainsi, toujours selon RealtyTrac, les comtés de Wayne (Michigan) et de Clayton (Georgie) sont les deux top marchés en matière de rendement locatif.

Pourquoi investir aux USA

  • PLUS-VALUE POTENTIELLE

Malgré l’augmentation des prix du marché, celle-ci est progressive et n’a pas encore atteint son pic. Il existe donc toujours de très bonnes opportunités d’investissement aux Etats-Unis, laissant entrevoir une opportunité de plus-value non négligeable.

En analysant les indices S&P/Case-Shiller, on constate que compte tenu de la progression du marché, il est fort probable que la valeur des biens immobiliers continue son ascension et laisse entrevoir un fort potentiel de plus-value. A titre d’exemple, le schéma ci-dessous représente la progression de la valeur d’une propriété que nous avons acquise en 2013.

investir aux USA

  • UNE FISCALITE FAVORABLE

Alors que le marché immobilier tend à décliner en France et que règlementations et règles d’impositions s’alourdissent et se compliquent, il s’avère plus favorable pour un investisseur Français d’acquérir un bien aux USA qu’en France, grâce à la convention fiscale entre la France et les USA.

Cette convention, mise en place en 1994 et modifiée pour la dernière fois en 2009, a pour avantage d’éviter la double imposition des investisseurs des revenus locatifs aux Etats Unis sous forme de crédit d’impôt en France. De plus les revenus américains déclarés en France ne sont pas soumis à la CSG et CRDS, qui ne s’appliquent pas aux revenus de source étrangère.

Par conséquent, un investisseur qui investit aux USA et en France, à investissement et rentabilité égale, se trouverait à payer moins d’impôts sur son investissement aux USA que sur son investissement en France. Grace à une abattement fiscal de personne physique et au fait qu’un bien aux USA soit amortissable sur une durée de 27.5 ans, l’impôt sur les revenus américain se voit considérablement réduit comparé à l’impôt sur les revenus Français qui ne dispose d’aucun abattement, n’est pas amortissable et est soumis à la CSG/CRDS. (Cliquez ici pour voir notre article sur la fiscalité aux USA).

Si, vous aussi, vous envisagez d’investir aux USA, consultez nous, nous sommes spécialisés matière d’investissement immobilier (locatif ou non) aux Etats Unis.

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés