Immobilier locatif à Detroit : le moment ou jamais !

immobilier locatif à detroit

 

1. POURQUOI INVESTIR MAINTENANT DANS L’IMMOBILIER LOCATIF A DETROIT ?

Comme toutes les villes américaines, Detroit a subit la crise de l’immobilier de 2007 à 2009 appelée crise des  « Subprime ».

2009 était le moment opportun pour investir aux USA. Cette année là, beaucoup de propriétés ont été remises à la vente sur le marché. Beaucoup d’américains ont perdu leur habitation, étaient dans l’incapacité d’en acheter une autre et sont venus grossir le marché de l’immobilier locatif à Detroit.

La loi de « l’offre et de la demande » s’est alors appliquée :

Pas ou peu d’acheteurs a entraîné une baisse des prix immobiliers mais la hausse des demandes de location a poussé les prix de celle-ci vers le haut.

 

FAIBLES PRIX D’ACHAT ET LOYERS IMPORTANTS
=
FORTE RENTABILITE POUR LES INVESTISSEURS LOCATIFS AUX USA

 

2. LA 2EME CRISE DE DETROIT : 

En 2011 Detroit « Motor city ou Motown » subit une crise de l’automobile. Suite à la une hausse des prix du pétrole, les fidèles clients américains, de voitures FORD, CHEVROLET, GENERAL MOTORS… grandes consommatrices d’essence, ont boudés leur marque.

Faute de ne pas avoir su s’adapter à des moteurs de faible consommation, ces grands constructeurs ont vu leur clientèle choisir les marques japonaises.

Devant ce désastre annoncé, le gouvernement Fédéral n’a pas hésité, pour sauver des dizaines de millions d’emplois, à injecter de l’argent dans les majors automobiles afin qu’elles développent et relancent un marché du moteur à faible consommation.

Lire Le Monde à ce sujet

 

3. FAILLITE ET NOUVEL ESSOR 

Detroit a été une des rares villes américaines à se déclarer en faillite.
Cette situation est la conséquence d’une longue et lente descente commencée dans les années 60. Baisse de la population, augmentation du chômage.

Avec une dette cumulée de 18 milliards de dollars, Detroit a été obligée d’en arriver à cette extrémité.

Grâce à opiniâtreté des mécènes, de négociations avec ses créanciers, la ville a réduit son déficit d’un tiers. De nouvelles implantations, des mesures de relances efficaces ont redonné à Detroit un nouvel élan. Chômage en forte baisse (22% en 2013 à 10% en 2016), retour de  population font qu’aujourd’hui Detroit enclenché la marche AVANT, un bon point pour l’immobilier locatif.

Les nouvelles mesures annoncées par le président Trump pour un retour du « AMERICA FIRST » offrent à Detroit des perspectives encourageantes. L’investissement immobilier locatif à Detroit reprend à la hausse. Les montants des loyers sont hauts pour des montants d’acquisition raisonnables.

La rentabilité immobilière est au rendez-vous !

La renaissance de Detroit trois ans après sa mise en faillite
Pierre-Yves Dugua | 18/07/2016 à 01:00

Trois ans après s’être placée sous la protection du régime des faillites, la ville de Détroit se porte mieux. Sortie officiellement du processus en décembre 2014, beaucoup plus vite que prévu, elle est parvenue à réduire sa dette de 7 milliards de dollars sur un total de près de 20 milliards il y a … Lire la suite

 

Les prix d’achat sont bas, les loyers sont élevés: c’est le moment ou jamais d’investir dans l’immobilier locatif à Detroit.

Pour marque-pages : Permaliens.

Les commentaires sont fermés